Untitled Document
   

 

 

Forum

 

 

Pang Kapang

Premier chef d’orchestre de l’Orchestre National de la Radiodiffusion de Chine
Directeur Artistique de l’Orchestre Symphonique Oriental de Chine
Directeur Artistique de l’Orchestre Chinois de Macao

Pang Kapang est né en 1965 dans la province de l’Anhui, en Chine de l’Est. Il a été admis au Département de composition et de direction au Conservatoire de Shanghai et, plus tard, au même département du Conservatoire Central à Beijing. En 1996, il a suivi le « 35ème Stage International de Master Class de chef d’orchestre de Kirill Kondrashin » au Pays-Bas et a obtenu le prix de Kirill Kondrashin après ses études.

En 1997, il a occupé la première place parmi les étudiants de la « Master Class Internationale des Chefs d’Orchestre » tenue à Kiev, en Ukraine. Il est devenu le premier chef d’orchestre de CBCO (Orchestre Philharmonique National de la Radiodiffusion de Chine) en 1998 et a fait des recherches sur la symphonisation de l’orchestre national chinois. Il a conduit la CBCO pour des tournées aux Etats Unis, en Allemagne, en Belgique, en Suisse, aux Pays-Bas, en Thaïlande, à Hong Kong et dans d’autres pays.

Début 2002, il a dirigé le « Concert de musique traditionnelle chinoise » dans la Salle des Assemblées du Palais des Nations à Genève dans le cadre du Programme culturel de l’«Année des Nations Unies pour le dialogue entre les civilisations».


Depuis 2000, Pang Kapang est invité chaque année – en janvier – pour diriger le concert traditionnel du Nouvel An à la Musikvereins Goldenen Saal de Vienne en Autriche : à ces occasions, il dirige l’Orchestre Philharmonique National de la Radiodiffusion de Chine en 2000 et 2001, l’Orchestre Symphonique Oriental de Chine en 2002, le Symphonieorchester der Wiener Vollksoper en 2003 et le Tonkunstler-Orchester Niederosterreich en 2004. Le journal autrichien « Messager » affirme que son style était une combinaison de ceux de Seiji Ozawa et de Muti.

Tour Eiffel,

voyage de Chine en France

- Site du palais de Chaillot

 

 

© CFC 2004